Tag Archiv: contamination croisée

Comment éviter les risques de contamination croisée

L’intolérance au gluten ne se limite pas à écarter définitivement tous les aliments contenant du gluten ; il faut également être vigilant et soucieux quant à la contamination croisée qui peut remettre tout le régime en question.

 

 

Lors des achats :

  • Une mauvaise lecture des étiquettes : une relecture est nécessaire pendant et après les achats car certains produits peuvent contenir des traces de blé ou de gluten.
  • Il n’est pas possible de faire une liste précise des produits que l’on peut consommer car les listes des ingrédients sont susceptibles d’être changées (à part pour ceux qui contiennent le logo épi barré garanti sans gluten). Restez vigilant.
  • Faites attention à certains médicaments qui peuvent contenir de l’amidon de blé.
  • Soyez vigilant quant aux produits dit naturellement sans gluten car les risques de contamination croisée sont très courants dans le traitement de certaines farines par exemple.

 

 

A la maison :

  • Il est préférable d’avoir un placard attitré pour les produits sans gluten afin d’éviter que des produits ne  se retrouvent mélangés ou en contact.
  • Pensez à avoir certains ustensiles de cuisine en double comme la cuillère en bois (qui gardera forcement des traces de gluten) ou opter pour des ustensiles en plastique. Avoir deux égouttoirs peut aussi s’avérer utile pour ne pas prendre le risque d’égoutter des pâtes sans gluten après des pâtes au blé par exemple.
  • Veuillez ne plus utiliser le grille-pain à cause des miettes ; pareil pour la machine à pain familiale.
  • Ayez le réflexe d’avoir deux éponges une pour laver la table et une autre pour la vaisselle.
  • Faites attention à votre plan de travail et évitez toutes poussières de farine ou miettes de pain qui pourraient contaminer votre repas.
  • Pensez à laver voire éplucher certains fruits qui peuvent être recouvert d’une gomme-laque contenant du gluten.
  • Pour éviter les problèmes de couteaux contaminés avoir certains produits comme le beurre, la pâte à tartiner, la confiture en double est indispensable et facilite le quotidien.
  • Pensez à vous laver les mains après avoir touché des aliments contenant du gluten.

 

 

A l’extérieur :

  • Emmener son propre repas peut éviter de mettre mal à l’aise la personne qui reçoit et peut vous éviter des complications sauf si la personne est au courant et a fait en fonction de votre intolérance bien sûr.
  • Avoir quelques biscuits peut être pratique et évite dans certaines situations de  se retrouver sans rien pouvoir manger.
  • Au restaurant, certaines fritures que l’on peut penser sans gluten peuvent servir à faire frire des viandes ou poissons panés.
  • Enlever le pain d’un hamburger pour ne manger que le steak par exemple est dangereux car le steak a été en contact avec le pain et se retrouve forcément contaminé.
  • Si vous mangez dans un restaurant japonais pensez que la sauce soja utilisée pour certains plats contient la plupart du temps du blé.
  • Au restaurant, pour les viandes évitez les sauces.

 

 

Éviter le gluten est un combat quotidien, si bien que le « zéro gluten absolument » parait extrêmement difficile mais certains gestes et habitudes peuvent limiter de beaucoup les dégâts.

 

 

Les complications éventuelles

Le manque d’information, la contamination croisée et les écarts peuvent nuire au bon suivi du régime sans gluten.

Voici quelques complications possibles :

  • Ostéoporose
  • Perte de poids
  • Lymphome intestinal (cancer)
  • Intolérance au lactose
  • Infertilité chez l’homme et la femme
  • Diabète
  • Dermite herpétiforme
  • Insuffisance pancréatique exocrine
  • Carences immunitaires
  • Lambliase
  • Maladie auto-immune (dysthyroïdies, vascularites, cirrhose biliaire primitive…)